Hypothèque inversée: Les pour et les contres

Hypothèque Inversée

L’hypothèque inversée est un produit qui a plutôt mauvaise réputation, mais qui peut être très intéressant pour certaines personnes. Cependant, avant de prendre la décision d’opter pour une hypothèque inversée, il faut être bien sur de comprendre de quoi il s’agit. Cet article décrira les pour et les contres de l’hypothèque inversée, ainsi que des alternatives qui peuvent être encore plus intéressantes.

À qui s’adresse l’hypothèque inversée?

Évidemment, ce type de produit n’est pas pour tout le monde. Voici à quoi ressemble le client typique de l’hypothèque inversée.

  • 55 ans et plus
  • Habite dans sa maison depuis plusieurs années et aimerait beaucoup continuer d’y habiter
  • N’a pas envie d’augmenter sa charge de paiements mensuels
  • A besoin d’argent pour:

Comment ça fonctionne?

Vous pourrez obtenir jusqu’à 55% de la valeur de votre propriété. La banque va se fier sur les facteurs suivants pour déterminer combien elle peut vous financer:

  • La valeur de la maison
  • La ville où est située la propriété
  • Le type de propriété (condo, cottage, plain pied…)
  • L’âge du propriétaire

 

Vous aurez l’option de recevoir une rente mensuelle. Par exemple, 1000$ par mois pourraient être déposés dans votre compte jusqu’à ce que le solde maximal soit atteint. Vous pouvez aussi choisir de prendre l’argent au complet dès le départ. Vous avez même l’option de ne prendre qu’une partie de l’argent disponible et le reste plus tard au besoin.

L’hypothèque inversée: quels sont les avantages

L’avantage principal est l’absence de paiement

En effet, avec l’hypothèque inversée, il n’y a plus jamais de paiement hypothécaire à faire pour le restant de votre vie. Cependant, vous devrez assumer les taxes scolaires, taxes municipales et les assurances. Vous devrez aussi entretenir la maison à vos frais.
Vous n’avez pas à faire de paiements, cependant, vous pouvez faire des paiements si vous désirez. Vous pouvez rembourser les intérêts tous les mois. Vous pouvez également rembourser jusqu’à 10% du capital emprunté chaque année.

La banque ne viendra pas saisir votre propriété

Si vous n’avez pas de paiement à faire, vous ne pouvez pas être en défaut de paiement. Donc tant qu’au moins un des deux copropriétaires est vivant, la banque ne peut pas saisir votre maison.
Le montant à rembourser n’excédera jamais la valeur de votre maison
Votre héritage ou vous-même êtes donc protégé et n’aurez jamais à payer une balance qui excéderait la valeur de votre maison. Par contre, si le solde hypothécaire à rembourser est égal ou supérieur à la valeur de la maison. Vous n’obtiendrez pas d’argent de la vente de la maison. Voici un exemple avec des chiffres pour faciliter la compréhension:

Exemple 1: Le solde hypothécaire est inférieur à la valeur de la maison

Valeur de la maison: 300,000$
Solde hypothécaire à rembourser: 150,000$
300,000$-150,000$=150,000$
Il vous reste 150,000$ une fois la maison vendue.

Exemple 2: Le solde hypothécaire est supérieur à la valeur de la maison

Valeur de la maison: 300,000$
Solde hypothécaire à rembourser: 350,000$
350,000$-200,000$=-50,000$
Vous ou votre héritage n’avez PAS à rembourser le 50,000$, mais il ne reste rien de la vente de la maison. La banque subira une perte.

L’argent obtenu n’est pas imposable

En effet, c’est un prêt sur un actif qui vous appartient. Ce n’est donc pas un revenu supplémentaire et vous n’êtes pas imposé sur cet argent. Ça ne fait pas non plus réduire vos suppléments garantis ou vos revenus de pension.

Vous n’avez pas à démontrer votre capacité de remboursement

Contrairement aux prêts hypothécaires traditionnels où il faut toujours valider le revenu des emprunteurs. Avec l’hypothèque inversée, si votre crédit est moindrement bon, vous n’aurez pas à prouver votre revenu du tout. Cependant, si vous avez un historique de crédit défaillant, la banque voudra s’assurer que vous serez en mesure de payer au moins les taxes municipales, scolaires et les assurances.

D’ailleurs, si vous avez fait une proposition du consommateur, même s’il vous reste un solde à rembourser. Il est possible de vous financer, par contre le solde restant à payer lors de la proposition devra être remboursé en totalité.

L’hypothèque inversée: quels sont les inconvénients

Le taux d’intérêt est relativement élevé

Le taux d’intérêt sur une hypothèque inversée est plus élevé que sur un prêt hypothécaire traditionnel. Au moment d’écrire cet article, il y a environ une différence de 2% sur le taux d’intérêt disponible dans une banque traditionnelle si on compare au taux d’un prêt hypothécaire inversé.

L’intérêt composé

Comme vous ne faites aucun versement, les intérêts se cumulent chaque mois. Vous finissez par payer de l’intérêt sur les intérêts.
Pour vous protéger de l’intérêt composé, vous pourriez décider de rembourser au moins les intérêts tous les mois.

Frais reliés au financement

L’évaluation de la valeur marchande de la propriété est aux frais du client. On parle d’un frais d’environ 300$. Le frais de notaire est également à la charge du client.

Alternatives à l’hypothèque inversée

Si vous avez un peu de revenus et que ça ne vous dérange pas de faire des paiements mensuels. Il y a toujours l’alternative du refinancement. Pour que le refinancement traditionnel fonctionne, vous devez avoir suffisamment de revenus et vous aurez des paiements à faire tous les mois. Cependant, le taux d’intérêt sera plus petit.

Si vous n’avez pas beaucoup de revenus, il y a toujours l’option du prêt équité qui pourrait fonctionner. Dans un prêt équité, la banque se base plus sur la valeur de la maison pour déterminer jusqu’à combien vous pouvez emprunter. Cependant, on doit quand même tenir compte de vos revenus donc ça en prend un minimum.

Pour réduire au minimum vos paiements, les meilleures options sont l’amortissement sur 30 ans. Ou encore la marge de crédit, avec une marge de crédit le paiement minimum mensuel est le coût des intérêts. En ne remboursant que les intérêts, vous ne rembourserez jamais votre prêt. Au moins vous ne paierez pas d’intérêts sur les intérêts.

En conclusion

Au final, avant de prendre la décision d’opter pour une hypothèque inversée, je vous recommande fortement de consulter un courtier hypothécaire. Le courtier pourra vous expliquer le fonctionnement de l’hypothèque inversée, de même que vous offrir le produit. En plus, il pourra vérifier avec vous que c’est bien le produit qui vous convient le mieux à votre situation.
Je vous invite à me contacter si vous avez des questions!

Bruno Gagnon St-Aubin, Courtier hypothécaire Planiprêt

bruno.gag.st@gmail.com
514-975-3017

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *