Le courtier en prêt immobilier: un allié pour acheter votre première propriété au Canada

Courtier en prêt immobilier

Vous êtes nouvel arrivant au Canada et songez à vous acheter une propriété. Vous vous demandez toutefois si les institutions financières du pays accepteront de vous accorder un prêt hypothécaire. La question se pose : en effet, il se peut que les prêteurs canadiens n’aient pas accès à vos antécédents de crédit et ne puissent pas évaluer votre capacité à rembourser un prêt. Ne vous en faites pas, il y a des solutions!

Solution : Il existe un programme spécialement désigné pour aider les nouveaux arrivants à acheter une propriété d’un ou deux unités maximum. Plus de détail au point 3.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais simplement expliquer celui qui fait le courtage de prêt immobilier et officiellement appelé courtier hypothécaire au Québec.

1. Mise de fonds

Au Canada, il est possible d’acheter une maison avec aussi peu que 5% de mise de fonds, pourvu que vous ayez obtenu le statut de résident. Cependant lorsqu’on investit moins que 20% en mise de fonds on doit passer par un assureur hypothécaire qui viendra protéger la banque en cas de défaut de paiement de votre part. La prime de l’assureur sera ajoutée au solde hypothécaire et remboursé à même les paiements mensuels de votre maison.

Pour les non-résidents, une mise de fonds de 35 % sera exigée.

2. Obtenir un bon emploi

Comme votre emploi est votre principale source de revenus stable, il est la clé pour prouver aux prêteurs votre capacité de rembourser un prêt à long terme. Il est conseillé d’avoir un emploi à statut permanent depuis au moins 3 à 6 mois avant de demander un prêt hypothécaire — et plus longtemps vous le conservez, plus votre portrait d’emprunteur est favorable. Le temps venu, votre courtier en prêt immobilier vous demandera une lettre de votre employeur confirmant votre statut. D’où l’importance d’un emploi à statut permanent. Pour les emplois de types occasionnels ou contractuel, vous aurez besoin de fournir deux ans complets de preuve d’emploi. Cette règle s’appliquent à tout le monde, nouvel arrivant ou pas.

À la fin de l’article j’ai mis les liens de deux sites web qui pourraient vous aider à trouver un emploi au Canada.

Les travailleurs ayant été transférés au Canada par leur employeur peuvent être exemptés de la période de 3 à 6 mois qu’un nouvel employé doit avoir fait.

3. Établir son dossier de crédit

Comme mentionné plus haut, il est possible pour un nouvel arrivant d’utiliser les antécédents de crédit qu’il aurait établi dans son pays d’origine. Pour se faire, vous devrez demander à votre banque dans votre pays d’origine de fournir un rapport de crédit international ou une lettre de recommandation.

Dans le cas où vous n’auriez aucun dossier de crédit à l’international, il faudra construire un bon dossier de crédit au Canada. Votre premier allié en la matière est un courtier en prêt immobilier (appelé officiellement ici « courtier hypothécaire »), qui peut vous guider pour y parvenir. Voici donc mes 4 meilleurs conseils pour établir votre crédit.

1. Ouvrir un compte de banque

Déposez votre paie dans un compte de banque et épargnez un certain montant de façon régulière. N’hésitez pas à faire des transactions dans votre compte pour montrer de l’activité. Si vous ne savez pas quelle institution financière choisir, votre courtier en prêt immobilier peut vous conseiller.

2. Avoir une carte de crédit

Demandez à votre institution financière de vous délivrer une carte de crédit. Utilisez-la ensuite à bon escient, c’est-à-dire que vous devez vous en servir pour faire des achats raisonnables, et surtout, la rembourser à temps. Le paiement régulier de votre carte de crédit constitue une preuve aux yeux des prêteurs hypothécaires que vous êtes capable de rembourser une dette avec assiduité, aussi petite soit-elle.

3. Payer toutes ses factures à temps

Le dossier de crédit n’est pas le seul élément examiné pour rendre une décision d’accorder un prêt. La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), responsable d’assurer votre prêt lorsque votre mise de fonds est inférieure à 20 % du prix d’achat, étudie notamment l’assiduité des paiements suivants :
• le loyer;
• le câble, le téléphone et Internet;
• l’électricité et le chauffage;
• les frais de garde d’enfants;
• les primes d’assurance.

Encore une fois, on cherche à déterminer si vous effectuez toujours vos paiements dans les délais prescrits.

4. Contracter de petites dettes

En faisant une demande de prêt personnel dans une institution financière pour un petit montant (pour une voiture, par exemple), vous avez l’occasion de démontrer une fois de plus votre bon comportement de payeur. Il faut bien sûr n’accuser aucun retard dans les remboursements!

Vous pensez être prêt à acheter une propriété?

Lorsque vous sentez que vous êtes prêt à commencer les démarches pour acheter votre première propriété au Canada, commencez par prendre rendez-vous avec le courtier hypothécaire de votre choix. Je vous conseille de vérifier sur le site de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) si votre courtier est bien titulaire d’un permis de courtier en prêt hypothécaire.

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, votre courtier en prêt immobilier accédera entre autres à votre dossier de crédit et à votre cote de crédit. Il pourra vous indiquer si des éléments peuvent vous aider à mieux financer la propriété de vos rêves.

Soyez patient et persévérant! Le chemin vers votre nid douillet au Canada est moins ardu qu’on le pense si l’on est bien accompagné. Je vous invite à communiquer directement avec moi pour obtenir d’autres conseils sur l’accès au financement hypothécaire, ainsi qu’à consulter mon guide

Comment acheter une maison au Québec lorsqu’on est immigrant?

Sites web pour la recherche d’emploi

Je vous recommande de consulter les sites d’Emploi-Québec et travailimmigrants.com, d’excellentes sources d’information sur la recherche d’emplois pour les nouveaux arrivants.

8 thoughts on “Le courtier en prêt immobilier: un allié pour acheter votre première propriété au Canada

  1. Bonjour Monsieur Gagnon
    J’ai comme projet de m’acheter un condo pour mes 30 ans donc l’été prochain pour juillet 2019 mais je ne connais pas grand chose j’aimerais avoir de vos conseils

    1. Bonjour Magdalah,

      C’est bien de s’y prendre d’avance avant d’acheter une maison. La première chose que vous pourriez faire serait de sortir votre rapport de crédit Equifax pour vous assurer qu’il n’y a aucun problème. Idéalement votre côte de crédit devrait être de plus de 680.

      Il faut aussi vous assurer d’économiser le plus d’argent possible. Vous devrez arriver avec au moins 6,5% en argent du prix de la propriété que vous convoitez.

      Essayer aussi de vous débarrasser de vos dettes si jamais vous en avez.

      Si vous voulez, je vous invite à m’appeler, je pourrais calculer jusqu’à combien vous pourriez emprunter avec votre salaire.

  2. Bonjour, je prévois acheter la maison de mes parents pour juillet 2019. J’ai cru lire que
    si ils me vendent la maison au moins 5% moins cher que la valeur sur le marché, je n’aurais pas besoin de fournir une mise de fond? Ais-je bien comprit?

  3. Bonjour Bruno
    J’ai 55 ans je voudrait acheter une propriété .j’envisage de prendre ma retraite dans 10 ans .Est-il toujours possible d’avoir un pres hypothécaire a cette age ,Je voudrait rapper mais je doit encore attendre 3 ans encore pour le faire car j’ai vendu ma maison en 2016 .aurait il un autre moyen d’avoir le comptant , pour l’obtenir a ce moment j’aurais 58 ans est-il toujours possible d’avoir une hypothèque a cette age la..et aussi jusqu’à combien d’année je pourrait avoir une hypothèque 10 ans ,15 ans ou plus…
    Merci de me répondre,

    1. Bonjour M. Dion,

      L’âge n’est pas un critère pour l’obtention d’un prêt hypothécaire. Par contre, il faut que vous ayez les revenus nécessaires pour l’achat d’une propriété. Donc vous pouvez prendre un prêt hypothécaire peu importe votre âge, mais vous devez avoir les revenus nécessaires.

      Pour obtenir l’argent pour acheter une maison, il n’y a pas de secret, vous pouvez l’économiser, un proche peut vous le donner ou vous pourrez utiliser le RAP lorsque vous serez de nouveau admissible.

      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *