Acheter une maison sans mise de fond

Acheter une maison sans mise de fond

Acheter une maison sans mise de fond

Vous habitez en appartement depuis quelques années et commencez à être tanné de jeter votre argent par les fenêtres? Vous aimeriez vous acheter une maison ou un condo qui vous appartiendra et finira par vous rapporter de l’argent à vous, plutôt que d’enrichir votre propriétaire? Vous savez que vous êtes en mesure de faire les paiements pour l’achat d’une maison. Cependant, vous n’avez pas d’argent de côté pour la mise de fonds et n’avez pas envie d’attendre  plus longtemps avant de commencer à investir dans votre propre domicile? Vous vous demandez alors comment acheter une maison, ou un condo sans mise de fonds?

Il existe bel et bien une solution parfaitement légale pour acheter une maison « sans mise de fonds ». Je mets entre guillemets, parce qu’en vérité, vous aurez une mise de fonds, mais vous l’obtiendrez rapidement, en 90 jours. Il s’agit donc plutôt d’une solution légale pour avoir de l’argent disponible rapidement pour l’achat d’une habitation, le tout sans avoir à économiser de l’argent et sans devoir gagner à la loterie, ni en quêter à vos proches.

Comment obtenir la mise de fonds pour l’achat d’une maison?

Voici donc ce que vous devrez faire aujourd’hui pour vous acheter une maison dans quelques mois sans avoir besoin d’économiser.

Premièrement, vous devez être éligible pour le programme d’Accession à la propriété (RAP). En gros, vous ne devez pas être propriétaire ou avoir été propriétaire de votre résidence principale dans les 5 dernières années. Cliquez ici pour la liste complète des exigences du RAP.

Deuxièmement, vous devez avoir des cotisations au RÉER non utilisées. Si vous travaillez depuis plusieurs années et que vous n’avez jamais cotisé à vos RÉER, vous devriez en avoir pas mal. Pour le savoir, vous devez regarder votre avis de cotisation. C’est un papier que vous envoie le gouvernement chaque année lorsque vient le temps des impôts. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, ne vous inquiétez pas, à la fin de l’article, je donne un truc pour estimer combien de cotisations non utilisées au RÉER vous devriez avoir.

Troisièmement, et c’est ici que réside l’astuce, vous prenez un prêt RÉER et cotiser à vos RÉER. Assurez-vous de prendre un RÉER qui vous permettra de retirer des liquidités sans pénalités.
Quatrièmement, vous devez attendre 90 jours après cet investissement. Après ce délai, vous pourrez utiliser l’argent placé dans vos RÉER comme mise de fonds, en utilisant le Régime d’accession à la propriété.  Vous pourrez utiliser le programme RAP pour l’achat d’une maison, d’un condo ou même d’un immeuble à revenu qui vous servira de résidence principale. Sachez que vous pouvez utiliser jusqu’à un maximum de 25,000$ de vos RÉER, par personne, pour faire la mise de fond à l’achat d’une première maison. Donc, jusqu’à 50,000$ pour un couple.

Explication de la stratégie

Pour bien comprendre la stratégie, vous devez savoir ce qu’est le régime d’accession à la propriété. Je l’explique bien dans cet article, mais en gros il s’agit de prendre l’argent que vous avez en RÉER et de l’utiliser pour faire la mise de fonds à l’achat d’une première maison. Si vous n’avez aucun RÉER, vous pensez peut-être que c’est inutile pour vous. Sauf que comme on vient de le voir, vous pouvez toujours demander un prêt à la banque pour cotiser à vos RÉER. C’est un bon plan, car vous lorsque viendra le temps des impôts, vous recevrez un remboursement d’impôts beaucoup plus gros qu’à l’habitude.

Par exemple, disons que vous avez un salaire annuel de 45 000$, vous payez un peu plus que 38% d’impôt (1). Si vous empruntez 20,000$, amplement pour acheter une maison de 300,000$ et moins. Que vous placez cet argent en RÉER, vous aurez un retour d’impôt supplémentaire d’environ 20,000 x 38%= 7,600$. Je vous suggère fortement d’utiliser cet argent pour rembourser une partie de la dette de 20,000$.

Lorsque vous contractez un prêt hypothécaire, certaines banques offrent une remise en argent allant jusqu’à 5% de la valeur de votre habitation. Vous pourriez donc rembourser une partie ou la totalité de votre prêt RÉER avec cet argent. Il faut cependant savoir que ce type de prêt comporte un taux d’intérêt légèrement plus élevé que les prêts hypothécaires sans remise d’argent. Cet argent n’apparaîtra pas comme une dette, il ne sera pas non plus ajouté à votre prêt, par contre il ne vous est pas donné non plus. Évidemment, une banque ne donne rien gratuitement. En fait, vous le rembourserez, car vos paiements mensuels seront plus élevés, à cause du taux d’intérêt plus élevé. Par exemple, si la banque vous avait donné 15,000$, après votre terme de 5 ans, vous aurez remboursé, disons 17,500$ de plus que si vous n’aviez pas pris la remise en argent.

Afin de savoir quelles banques offrent la remise en argent, je vous suggère de vous référer à un courtier hypothécaire. De plus, celui-ci pourra vérifier avec vous si ce plan vous convient, en calculant combien vous pourrez emprunter après avoir fait votre prêt RÉER.

N’oubliez pas aussi qu’après avoir utilisé le RAP, vous devrez rembourser vos RÉER. Autrement dit, vous devrez rembourser 1) votre prêt hypothécaire, 2) votre prêt RÉER et 3) vos RÉER. En effet, en utilisant le Régime d’accession à la propriété, vous devez remettre l’argent qui était dans vos RÉER. Autrement dit, le remboursement du RÉER (le #3) n’est pas vraiment une dette, ou plutôt c’est une dette virtuelle… Bref vous ne payez pas d’intérêt dessus. De plus, vous pouvez commencer à les rembourser 2 ans après avoir utilisé le Régime d’accession à la propriété et vous aurez 15 ans pour le faire. Il n’y a donc pas vraiment de stress à ce niveau-là.

En écrivant ces derniers paragraphes, je me rends compte que c’est plutôt compliqué à expliquer. Donc il se peut que ça soit un peu difficile à comprendre. Ne vous en faites pas si vous n’êtes pas certains de comprendre, c’est plutôt mélangeant avec tous ces types de prêts. Pour bien comprendre, il faut vous assurer d’être familier avec le Régime d’accession à la propriété.

Recommandations concernant l’achat une maison sans mise de fond

Évidemment, vous vous retrouverez avec trois dettes à rembourser plutôt qu’une, le prêt RÉER, le prêt hypothécaire ainsi que vos RÉER. Il faut donc vous assurer d’avoir les moyens d’assumer ces paiements par la suite.

Garder en tête que puisque vous aurez cotisé à vos RÉER, vous aurez un plus gros remboursement d’impôts. Vous pourrez donc utiliser cet argent pour rembourser une partie de votre prêt RÉER.

Se tourner vers un prêt hypothécaire qui offre une remise en argent peut grandement vous aider à rembourser vos dettes et même à épargner un peu d’argent.

À qui s’adresse l’achat d’une maison sans mise de fond?

Cette stratégie s’applique surtout aux personnes qui viennent d’augmenter leur mode de vie de façon assez considérable. Par exemple, quelqu’un qui aurait eu une grosse promotion, un nouveau diplômé engagé dans son domaine d’étude avec un salaire beaucoup plus élevé qu’avant, quelqu’un qui vient de terminer de rembourser une dette importante.

Je dis ça parce que si ça fait 5 ans que vous avez le même salaire et que vous n’êtes pas en mesure d’épargner, contracter de grosses dettes n’est probablement pas la solution appropriée pour vous. Vous pourriez toujours décider de faire l’acquisition d’un duplex. Parfois, les revenus générés par les locataires sont assez élevés pour que vos paiements soient légèrement supérieurs ou même égaux à ceux d’un appartement!

Achat d’une maison sans mise de fonds: Conclusion

Au final, même si vous n’avez que très peu d’économie aujourd’hui et que vous aimeriez acheter une résidence, c’est possible et ça comporte de nombreux avantages. Le fait d’être propriétaire rapidement et d’éviter de financer l’immeuble de votre propriétaire. Investir dans un bien immobilier qui prendra de la valeur avec le temps. Habiter chez vous. Peut-être même investir dans un petit immeuble à revenu qui deviendrait une source de revenus plutôt qu’une dépense!

Sauf que, idéalement il vaut mieux essayer de se tenir loin des dettes. Les dettes mal gérées peuvent se transformer en source de stress et vous voulez à tout prix éviter de payer des intérêts démesurés.

Cependant certaines dettes sont moins nocives que d’autres, les prêts hypothécaires ainsi que les prêts RÉER, sont des dettes qui peuvent s’avérer rentables. Dans le cas du prêt hypothécaire, il nous permettra de faire l’acquisition d’un bien qui prendra de la valeur avec les années. Dans le cas du prêt RÉER, il nous permettra d’épargner en vue de la retraite ou comme démontrer ici, de faire l’acquisition d’un bien qui prendra de la valeur avec les années. De plus, le RÉER est accompagné d’un remboursement d’impôt habituellement très intéressant!

Au final, c’est une bonne solution pour quelqu’un qui a les moyens, est discipliné financièrement, mais ne veut pas attendre d’économiser plus longtemps. Après tout, des fois on se rend compte qu’on pait pratiquement aussi cher en location que si on avait notre propre maison ou condo.

Calculateur de cotisation au RÉER non utilisée

Si vous ne savez pas combien de cotisations non utilisées au RÉER vous avez, j’ai préparé pour vous un calculateur qui se chargera de le faire pour vous. Cependant, pour y avoir accès, je vous demanderais un petit service. Si vous avez aimé l’article et pensez qu’il pourrait être utile à un ami, merci de partager cet article. En partageant l’article avec le bouton ci-dessous, ça débloquera automatiquement le calculateur que j’ai préparé pour vous.

Question

Pensez-vous que ça vaut la peine d’opter pour cette solution pour faire l’acquisition d’une maison?

Sources

http://www.planiguide.ca/tableaux/quebec/table-dimpot/

http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/rrsp-reer/cntrbtng/lmts-fra.html

http://www.lesaffaires.com/mes-finances/placement/envisagez-le-pret-reer-pour-raper/489151

 

 … LIRE LA SUITE

Subventions et crédits d’impôt à l’achat d’une maison ou d’un condo

Subventions et crédits d’impôt à l’achat d’une maison ou d’un condo

subvention achat maison

Ça vous est déjà arrivé de regarder la circulaire un mois après avoir acheté un gros item, genre un ordinateur, et de constater qu’il y avait un super rabais de 200$ sur le même ordinateur? Moi ça m’est déjà arrivé et c’est assez frustrant. Maintenant, imaginez vous apercevoir un an trop tard que vous étiez éligible à une subvention qui vous aurait fait sauver des milliers de dollars à l’achat de votre demeure! Enrageant non!? J’ai justement écrit cet article pour vous éviter cette frustration, je décris tous les subventions et crédits d’impôt possibles à l’achat d’une propriété.

Il existe plusieurs façons d’économiser de l’argent lors de l’achat d’une propriété. Nombreux de ces programmes ou subventions favorisent surtout les premiers acheteurs, cependant il existe plusieurs subventions pour aider des gens ayant déjà acheté une maison ou un condo. D’ailleurs, saviez-vous qu’il est faux de penser que le Régime d’accession à la propriété (RAP) ne s’applique qu’à l’achat d’une première propriété? En effet, sous certaines conditions, on peut utiliser le Régime d’accès à la propriété à plusieurs reprises. Vous découvrirez comment plus loin dans l’article.

1. Régime d’accession à la propriété (RAP)

Le RAP pourrait vous permettre d’économiser des milliers de dollars lorsqu’il est bien utilisé. Le Régime d’accession à la propriété vos permet d’utiliser jusqu’à 25,000$ que vous auriez de placé dans vos RÉER pour l’investir comme mise de fonds sur une maison ou un condo. Si vous n’avez aucun RÉER, cette mesure reste très intéressante (elle pourrait même l’être plus).

En effet, voici l’exemple de Marc qui aimerait s’acheter une première maison bientôt, mais qui n’a pas de RÉER. Marc a un bon salaire de 40,000$ par années. À ce salaire, il est imposé à environ 25%. Comme Marc n’a jamais cotisé à son RÉER, il a le droit de cotiser 33,000$ cette année. Il dispose de 25,000$ qu’il voulait investir à l’achat de sa première maison. Cependant Marc à fait le bon choix d’aller voir un courtier hypothécaire avant de prendre son prêt :p. Celui-ci lui a bien expliqué que s’il mettait d’abord son 25,000$ en RÉER, il aurait un très gros remboursement d’impôts à la fin de l’année. Ici on parle de 25% (son taux d’imposition) sur 25,000$ (son placement en RÉER), soit un montant d’environ 6250$ supplémentaire qu’il recevra lors de la période des impôts! En passant, plus votre salaire est élevé, plus votre pourcentage d’imposition est élevé, donc plus votre remboursement d’impôt sera intéressant!

Il est bon de savoir que vos fonds doivent être placés dans un RÉER au moins 90 jours avant de pouvoir être utilisés pour le RAP.

Sachez également que vous aurez par la suite 15 ans pour rembourser votre RÉER. Cependant, cet argent restera toujours à vous et vous serez content de l’avoir à votre retraite. Si vous préférez ne pas avoir de RÉER, il est également possible de ne pas la rembourser. Cependant, cela augmentera virtuellement votre salaire de 1/15 du montant utilisé pour le RAP. Dans l’exemple on parle de 25,000/15 ou 1666.67$ par années.

Finalement, beaucoup de gens pensent que c’est seulement pour l’achat d’une première maison. Cette croyance est comprenable, mais fausse. La vérité c’est que vous pouvez utiliser le RAP à plusieurs reprises dans votre vie.

Cependant vous devez satisfaire aux conditions suivantes:

  • Ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale dans les 5 dernières années. Un chalet ou un immeuble à revenu où vous n’êtes pas résident ne sont pas considérés comme une résidence principale, donc vous restez éligible si vous possédez ceux-ci.
  • Ne pas avoir habité avec un conjoint de fait qui était propriétaire de sa résidence principale dans les 5 dernières années.
  • Avoir fini de rembourser son ancien Régime d’accession à la propriété.

En savoir plus sur le Régime d’accès à la propriété

Connaissez-vous le Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation? Non!? Vous devriez, il pourrait vous donner 750 beaux dollars à l’achat de votre première propriété. Plus de détails à la fin de l’article, pour l’instant, voici le Remboursement partiel de TPS et TVQ lors de la construction d’une maison neuve.

2. Remboursement partiel de TPS et TVQ lors de la construction d’une maison neuve

Lorsque vous faites construire une maison neuve, vous devez payer les taxes à la consommation (TPS et TVQ). Ensemble, elles représentent environ 15% du prix d’achat, ce qui est un montant assez élevé dans une transaction de quelques centaines de milliers de dollars! Bonne nouvelle, il est possible de vous faire rembourser en partie ces taxes! Ce remboursement ne s’applique que si vous avez acheté votre terrain à un moment différent que vous avez fait construire votre maison neuve.

Ce remboursement s’applique également pour les rénovations majeures.

De plus, vous auriez droit à une subvention si vous faites construire une maison certifiée Novoclimat.

Faire cette demande de subvention nécessite quand même un peu de travail. Vous devrez notamment envoyer tous ces documents à Revenu Québec:

  • Demande de permis de construction de sa municipalité
  • Le contrat de vente du terrain
  • Le contrat de construction
  • La totalité des factures liées aux travaux
  • Le contrat d’assurance habitation
  • L’évaluation municipal la plus récente ou une facture d’impôts fonciers
  • Tout autre documents pertinents

Ensuite, vous devrez remplir ce formulaire. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à consulter la page officielle de cette subvention.

3. Programme achat/rénovation

Il ne s’agit pas d’une subvention en tant que telle. Il s’agit plutôt d’un programme offert par la SCHL qui est intéressant lorsqu’on désire acheter une maison dans laquelle il y a des rénovations à faire ou dans laquelle on aimerait amener des modifications. Avec ce programme, il est possible d’emprunter jusqu’à 10% de plus de la valeur de la maison que vous achetez. Par exemple, une maison de 300,000$, vous auriez droit à 30,000$ additionnels pour des rénovations. Bien entendu, vous devrez satisfaire aux exigences des banques en matière de pouvoir d’achat. De plus, le 30,000$ supplémentaire sera ajouté à votre prêt et vous devrez le rembourser et payer des intérêts dessus.

En savoir plus

Si vous avez l’intention de faire des rénovations écoénergétiques, vous pourrez faire la demande pour un crédit d’impôt à un des programmes suivants:

Subvention Rénoclimat

Si vous faites des rénovations dites écoénergétiques, vous auriez droit à une subvention du programme Rénoclimat.

Subvention Chauffez vert

Si vous voulez changer un chauffe-eau au mazout pour un chauffe-eau plus écologique, vous pourriez vous qualifier au programme Chauffez vert.

Subvention Rénovert

Ce programme ressemble à Rénoclimat, cependant il n’est que temporaire. Vous pouvez également faire une demande de subvention Rénoclimat si vous utilisez le programme Rénovert.

4. Remboursement de la taxe de bienvenue

Certaines villes offrent le remboursement du droit de mutation immobilière (taxe de bienvenue) aux jeunes familles avec un enfant. Montréal offre cette subvention. Laval l’offre également, mais pour certains secteurs précis.

La ville de Québec offre une subvention différente, mais qui cible également les jeunes familles. Dans la ville de Québec, ils vous prêtent la mise de fonds minimale de votre propriété, soit 5%. Cet argent n’est remboursable que lorsque vous vendez votre maison, au refinancement votre propriété, lorsque vous avez fini de la payer ou si elle ne devient plus votre résidence principale (si vous la louée). C’est intéressant, car il n’y a aucun intérêt à payer sur ce montant, cependant vous devrez payer la plus-value (augmentation de la valeur) de votre maison. Par exemple, si votre maison coûte 100,000$, la ville vous finance 5000%. 15 ans plus tard vous la revendez 50% plus cher, soit 150,000$, vous devrez rembourser à la ville le 5000$ initial plus 50%  de celui-ci, pour un total de 7500$.

Comme il y a plusieurs villes au Québec, je vous recommande de demander à votre courtier si votre ville offre ce genre de subventions. Sinon, je me ferai un plaisir de faire la recherche pour vous si vous me le demandez dans les commentaires. Vous pouvez également faire une recherche sur Google en utilisant les mots clés suivants (en remplaçant le mot « ville » par le nom de votre ville): « accession à la propriété ville », « subvention ville » ou « crédit d’impôt ville ».

5. Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation

Le gouvernement fédéral offre ce crédit d’impôt aux acheteurs d’une première maison. Ce crédit d’impôt est très intéressant puisqu’il vous donne droit a environ 750$ supplémentaire en remboursement d’impôt.
Le crédit est calculé de la façon suivante. Vous devez multiplier 5000$ au plus bas taux d’imposition de l’année pour laquelle vous faites la réclamation. Par exemple, en 2015, le plus bas taux d’imposition est de 15%, donc 5000$x15/100= 750$.

Si vous devez payer de l’impôt, vous ne recevrez pas le 750$. Cependant, vous aurez 750$ de moins à payer en impôt!

Pour réclamer ce crédit d’impôt, vous devez en faire la demande à la ligne 369 de l’annexe 1 de votre rapport d’impôt fédéral. Je vous entends déjà me demander: « Quoi c’est tout? Pas besoin d’envoyer de preuve que j’ai achetée une maison? » Eh bien oui c’est tout, vous n’avez pas besoin d’envoyer de preuve, mais vous devez les avoir disponibles au cas où l’Agence du revenu du Canada désirerait y jeter un coup d’oeil.

En fait, encore une fois ce n’est pas seulement pour les propriétaires de leur première demeure. Vous serez soumis aux mêmes critères d’admissibilités que pour le RAP. C’est à dire, si vous ou votre conjoint de fait n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale dans les 5 dernières années, vous êtes admissible! Également, si vous êtes handicapé, ou faites l’acquisition d’une maison qui sera plus adaptée aux besoins d’un handicapé qui résidera avec vous, vous êtes admissible à ce crédit d’impôt, même si vous êtes propriétaire de votre habitation en ce moment.

Pour plus de détails, je vous invite à regarder cette vidéo ou à visiter ce site.

Conclusion

Je vous invite à mettre cet article dans vos favoris et à le consulter lorsque vous serez prêt à acheter votre habitation. Je m’engage à le mettre à jour pour que vous obteniez toujours les meilleures subventions et crédits d’impôt possibles.

Suite à la lecture de cet article, pensez-vous avoir passé à côté d’un de ces crédits d’impôt?

Sources

Régime d’accès à la propriété

Remboursement partiel de TPS et TVQ lors de la construction d’une maison neuve
Renoclimat
Chauffez vert

Renovert
Remboursement taxe de bienvenue Montréal

Remboursement taxe de bienvenue Laval

Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation

http://www.cra-arc.gc.ca/gncy/bdgt/2009/fqhbtc-fra.htmlLIRE LA SUITE

Condo ou maison: 10 choses que vous DEVEZ savoir. Le #9 est essentiel

Condo ou maison: 10 choses que vous DEVEZ savoir. Le #9 est essentiel

Condo ou maison

Vous aimeriez devenir propriétaire prochainement et vous vous demandez ce qui est le mieux entre un condo et une maison. La réponse est que ça dépend de vous, de votre budget, de votre situation familiale et de vos désirs. Dans cet article, je dresse une liste des avantages et désavantages des deux types de propriétés. D’ailleurs, à la fin de l’article, j’ai mis quelques mises en garde que je vous suggère très fortement de lire si vous êtes intéressé par l’achat d’une copropriété divise (condo).

1. Les condos vendus à perte dernièrement, opportunité pour vous

Vous avez peut-être entendu parler qu’un condo sur trois vendu dans la dernière année était vendu à perte¹. Ce fait peut vous faire craindre l’achat d’un condo. Personnellement, le fait de pouvoir acheter un condo au même prix ou même moins cher qu’il y a quelques années. Je vois ça plutôt comme une opportunité.

D’ailleurs, j’ai un ami qui vient d’acheter un condo tout meublé à un prix ridiculement bas. Évidemment, le fait qu’actuellement, les vendeurs sont incapables de revendre leurs condos a beaucoup aidé à diminuer son prix d’achat.
En même temps, si la tendance continue, cela peut s’avérer dangereux. Vous ne voulez surtout pas acheter un condo aujourd’hui et devoir le vendre au même prix ou même moins dans 5 ans. Je préfère ne pas me prononcer sur ce qui adviendra du marché des copropriétés divises dans 5 ans. Cependant, j’ai l’impression qu’actuellement il y a de bons deals à faire!

2. Le coût

Évidemment, il y a une différence majeure entre le prix d’une maison et le prix d’un condo. La maison est beaucoup plus dispendieuse. Le budget que vous aurez à mettre pour votre habitation aura donc un grand impact sur votre décision d’habiter en condominium ou en maison. Cependant, il y a beaucoup d’autres facteurs à prendre en considération!

Il s’agit de votre premiere habitation? Saviez-vous qu’il y a plusieurs subventions pour vous?!

3. Frais de condo à payer

Lorsqu’on habite un condo, on doit payer un frais de colocation. Ce montant sert généralement à payer l’entretien de l’aire commune de l’immeuble ainsi que le terrain. Un fond d’urgence est également économisé à partir de cet argent. Au cas où un dégât ou un imprévu surviendrait.
En passant, il est bon de savoir qu’une hypothèque légale peut être déposée par le syndic du condo si vous ne payez vos frais de condo. Le gestionnaire du syndic pourra le faire si vous êtes en retard de 30 jours ou plus sur le paiement de vos frais de condo. Ce n’est donc vraiment pas un paiement à prendre à la légère.

 

Il n’y a aucuns frais de ce genre avec une maison. Cependant, vous serez seul pour assumer les frais d’entretien. Autrement dit, il vous en coûterait plus cher en maison pour obtenir les mêmes services que dans un condo si vous êtes seul à payer. En effet, faire déneiger votre entrée et faire tondre votre pelouse vous reviendra plus cher si vous êtes seul à payer que si vous êtes plusieurs, comme dans le cas d’un condo.

4. Maison plus d’entretien

Ceci est, selon moi, l’avantage majeur du condo. Il n’y a que très peu d’entretien à faire. Pas de gazon à couper, pas de feuilles à râteler, pas de patio à vernir tous les étés… Vous vous occupez seulement de votre condo. Vous avez donc plus de temps pour vaquer à vos occupations et vous amuser.

Il y a certes un entretien à faire dans un condominium aussi, mais beaucoup moins que dans le cas d’une maison.

5. Les règlements des condos

Vivre en condo, c’est vivre en copropriété. Vous avez une grande proximité avec vos voisins. D’ailleurs, les condos sont régis par un conseil, qui est formé d’autres copropriétaires résidents votre condo. Vous pouvez décider de vous impliquer afin d’avoir votre mot à dire. À ce moment, vous devrez vous présenter aux conseils organisés pour voter.

Habituellement, ces conseils se déroulent quelques fois par année. Si vous ne le faites pas, il est possible que des décisions que vous n’approuvez pas soient prises. Par exemple, le changement obligatoire des fenêtres extérieur pour tout le monde, l’interdiction d’étendre du linge sur le balcon, l’interdiction des barbecues, les animaux… Je vous recommande fortement de vous présenter à ces conseils.
Sachez également que les règlements peuvent être modifiés à tout moment si le syndicat décide de les modifier et qu’une majorité de copropriétaires présents au conseil votent en faveur du changement.

Il est également intéressant de savoir que si vos frais de condo ne sont pas payés depuis plus de 3 mois, vous perdez votre droit de vote lors des assemblées de copropriétaires. Il s’agit du règlement 1094 du Code civil du Québec.

Avez-vous lu votre contrat hypothécaire de condo?

Si vous avez lu votre contrat d’hypothèque, il est possible que vous y ayez trouvé un paragraphe qui donne droit à votre banque de voter à votre place au conseil des copropriétaires. Si vous vous demandez pourquoi la banque pourrait vouloir voter à votre place dans ces conseils alors que c’est vous qui allez vivre avec les décisions prises. C’est pour éviter que votre immeuble ne soit contraint de trop de règlement. Auquel cas, ça pourrait faire baisser la valeur marchande de votre propriété. Personne ne voudrait acheter un condo où il y a tellement de règlements qu’on ne peut plus vivre convenablement. C’est donc pour protéger leurs investissements que les banques incluent parfois cette clause à votre contrat hypothécaire.

 

Pour certains, le fait d’être forcé de faire ou ne pas faire quelque chose sera très difficile à accepter. Se faire dire quoi faire lorsqu’il s’agit de notre résidence peut être encore plus agaçant. Si vous êtes ce type de personne, alors une maison correspondra beaucoup plus à vos besoins. J’ai déjà entendu dire que vivre dans un condo était plus contraignant que vivre en appartement. Pourtant en appartement loué, on n’est pas chez nous du tout. Sauf qu’en condo, tous les copropriétaires peuvent se prendre pour le « boss » et comme il s’agit de leur investissement aussi. Certains vous auront à l’œil afin que vous respectiez chacun des règlements.

 

6. Condo avec services inclus (gym piscine sauna)

Certains condos vous donnent accès à un gym, une piscine ou même un sauna. Pour les gens qui aiment se tenir en forme, c’est toujours pratique d’avoir accès à une salle de sport à proximité de chez soi.

7. Condo deluxe avec vue

Si vous êtes prêt à y mettre le prix, vous pourrez faire l’acquisition d’un condo de luxe aux étages supérieurs et une belle vue. Évidemment, ce type de condo n’est pas pour tout le monde, mais disons que ça agrémente très bien votre expérience. Ce type de condo vient généralement avec les services de gym, piscine et sauna.

Il est également possible d’avoir une terrasse sur le toit. Honnêtement, j’avoue caresser le rêve d’avoir un jour ce genre de condo. Je peux très bien m’imaginer prendre une bière sur une terrasse au 20e étage d’un immeuble avec une vue à couper le souffle sur Montréal. Cependant, si je reste réaliste, je ne pense pas un jour disposer d’assez d’argent pour me permettre ce type de propriété 🙁 😛

8. La cour

Avoir sa propre cour est un des gros avantages d’une maison. Vous pourrez y installer votre propre piscine, terrain de volleyball, terrasse… que vous seul ou vos invités aurez le droit d’utiliser.
Généralement, en condo vous devrez vous contenter d’un ou deux balcons et d’une cour commune. Certains condo de luxe viennent avec terrasse sur le toit. Ce qui remplace très bien la cour. Cependant, encore une fois, ce type de condo est très dispendieux.

9. Mise en garde: Vieux bâtiment reconverti en condo, mauvaise idée

Si vous avez l’intention d’acheter un condo dans un immeuble reconverti. C’est-à-dire où il y avait des logements ou tout autre type d’immeuble auparavant. Vous devez savoir que ça comporte quelques désavantages. Vous faites l’acquisition d’un immeuble qui est potentiellement défraîchi, donc où il y a beaucoup de rénovation à faire. En même temps, vous vous retrouvez dans un nouveau lot de condo où il n’y a pratiquement pas d’argent d’économisé en fonds de secours. S’il arrive un désagrément, vous devrez donc en tant que copropriétaire, vous diviser la facture.

10. Mise en garde: Posez des questions à propos des règlements avant d’acheter un condo

Avant de faire l’acquisition d’un condo, il est très important de s’informer sur les règlements. Par exemple, je sais que je ne pourrais jamais habiter dans un endroit où les barbecues sont interdits.
Si vous possédez une entreprise à domicile ou êtes travailleurs autonomes, il est impératif de vérifier la destination de l’immeuble dans la déclaration de copropriété. En effet, s’il est écrit que l’immeuble ne doit servir que pour le résidentiel, vous n’aurez pas le droit d’avoir un bureau à domicile.

Conclusion

Au final, la décision vous revient. Il y a plusieurs avantages autant à l’achat d’un condo que d’une maison. Cependant, ils sont très différents.

Questions

Avez-vous des expériences de copropriétés qui valent la peine d’être partagées? Écrivez-les dans les commentaires!

Sources

1: http://www.lapresse.ca/maison/immobilier/201606/02/01-4987626-un-condo-sur-trois-vendu-a-perte.php
http://fisetlegal.com/lavis-dhypotheque-legale-recours-du-syndicat-de-copropriete/
http://www.droitlocatif.ca/recouvrement-des-charges-communes-condos/

http://ccq.lexum.com/ccq/fr#!fragment/art1094/LIRE LA SUITE

Hypothèque en anglais c’est quoi?

Hypothèque en anglais c’est quoi?

Hypotheque anglais

Hypothèque en anglais

Le mot hypothèque en anglais peut être traduit par deux mots synonymes. En anglais, lorsqu’on parle d’hypothèque on peut donc utiliser « hypothec » ou « mortgage » les deux sont acceptables. Donc pour un prêt hypothécaire on peut dire ou bien « hypothec loan » ou encore « mortgage loan ».

Hypothéquer en anglais

Le verbe hypothéquer se dit simplement « to mortgage » ou encore « to hypothec ». Par exemple, la phrase « Il a hypothéqué sa maison. » se traduirait par « He mortaged his house. » ou  « He hypothecated his house. »
Il ne semble y avoir aucune différence entre les mots mortage et hypothec, ils sont donc simplement des synonymes.

Sources

https://en.wikipedia.org/wiki/Hypothec#Quebec

https://www.educaloi.qc.ca/en/capsules/hypothecs-mortgagesetcLIRE LA SUITE

Faire construire sa maison: Attention à l’hypothèque légale!

Faire construire sa maison: Attention à l’hypothèque légale!

Faire construire sa maison: Attention à l'hypothèque légale!

Saviez-vous qu’il est possible qu’un sous-traitant ayant participé à la construction de votre maison dépose une hypothèque légale sur votre maison, si l’entrepreneur général ne l’a pas payé! Et ce, même si vous avez bien payé l’entrepreneur!! Imaginez le cauchemar si jamais l’entrepreneur faisait faillite au beau milieu de la construction de votre maison. Devoir repayer tous les sous-traitants ou voir votre maison saisie!!! Voici des trucs pour éviter que ça se produise et quoi faire pour se défaire d’une hypothèque légale.

Qu’est-ce que l’hypothèque légale?

Premièrement, voici une brève description de l’hypothèque légale. Il s’agit d’une hypothèque qui peut survenir sur vos biens ou vos immeubles en cas de défaut de paiement. Il y a 4 groupes d’entités qui peuvent déposer des hypothèques légales sur vos biens, SANS JUGEMENT DE LA COUR. Parmi ceux-ci figurent évidemment, le gouvernement du Québec, quelques autres entités gouvernementales Hydro-Québec et la CSST par exemple (mais seulement pour les immeubles commerciaux), les syndics de condo et les gens ayant participé à la construction ou la rénovation de votre immeuble. Ce dernier groupe inclut autant le constructeur général que vous engagerez que les sous-traitants engagés et payés par ce dernier. Il auront 30 jours après la fin des travaux pour déposer l’hypothèque légale, après ce délai, ils ne pourront plus.
En passant, si vous l’aviez manqué tantôt, les gens ayant participé à la construction ou rénovation de votre immeuble peuvent déposer une hypothèque légale sans jugement de la cour. Comme ça doit se faire dans les 30 jours suivants la fin des travaux, ça peut aller très vite!

Maintenant que vous savez ça, comment faire pour vous protéger? Voici deux trucs donnés par un ami avocat spécialisé en droit hypothécaire.
Avertissement important: je ne suis moi-même pas avocat et je n’ai aucune prétention de connaitre la loi de fond en comble. Vous pouvez considérer ces conseils comme de simples conseils ne provenant pas d’un professionnel de la loi. Pour un avis juridique, référez-vous à un avocat.

Demander aux sous-traitants de renoncer à l’hypothèque légale

Lorsque vous négocierez la construction de votre maison neuve avec l’entrepreneur, vous avez le droit de faire ajouter une clause de renonciation à l’hypothèque légale pour les sous-traitants au contrat. Pour résumer ça simplement, tous les sous-traitants que le constructeur engagera (plombiers, électriciens, charpentiers-menuisiers, fournisseurs…) ne pourront pas déposer d’hypothèque légale sur votre propriété. Cependant, le constructeur pourra toujours déposer une hypothèque légale sur votre maison en construction si vous ne le payez pas. Votre intention n’est évidemment pas de faire défaut de paiements aux sous-traitants. De toute façon, souvent, vous allez faire les chèques à l’ordre du constructeur principal et celui-ci paiera ses employés et sous-traitants par la suite. Vous désirez simplement vous assurer que ceux-ci ne puissent déposer une hypothèque légale contre vous en cas de défaut de paiement de la part du constructeur.

Si jamais l’entrepreneur refuse de construire votre maison sous ces conditions, il y a une autre solution qui s’offre à vous.

 

Demandez au constructeur à voir la facture en détail

Lorsque le constructeur vous enverra sa facture, demandez-lui de vous la détailler. Demandez quels montants serviront à payer qui ou quoi. Par la suite, vous pourrez demander à ces parties d’approuver qu’ils ont bien été payé avant de payer. De cette façon, vous aurez une preuve que le sous-traitant a été payé avec l’argent ayant servi à payer la facture que vous avez payée.

Consulter un notaire

Si vous n’avez pas envie de vous casser la tête, vous pouvez toujours consulter un notaire. Celui-ci effectuera les paiements pour vous. C’est une méthode un peu plus coûteuse, mais parfois pour avoir la conscience tranquille, ça vaut la peine.

Que faire pour vous départir d’une hypothèque légale rapidement?

Si vous êtes victime d’une hypothèque légale de la part d’un sous-traitant, ou même d’un entrepreneur dont les rénovations étaient bâclées et que vous refusez de payer. Celle-ci peut devenir gênante, particulièrement lorsqu’on vient pour faire le renouvellement hypothécaire. Les banques seront très réticentes à vous financer si votre immeuble est déjà l’objet d’une hypothèque.

Bonne nouvelle, il est possible de se départir rapidement d’une hypothèque légale. Le tout sans payer l’entrepreneur, si vous croyez que vous n’avez pas à le payer. Évidemment, si vous êtes dans le tort, le plus simple sera de le payer 😉
Pour vous débarrasser de l’hypothèque légale, vous devez faire un dépôt au greffe de la Cour du Québec pour le montant réclamé . Si par exemple, un électricien vous poursuit pour 12,214$, vous devrez déposer 12,214$. Une fois le montant déposé, l’hypothèque légale sera levée.

Ensuite, vous devrez entamer une poursuite contre l’électricien. Si vous êtes en mesure de prouver que vous n’avez rien à vous reprocher et que le jugement tourne en votre faveur. L’argent déposé vous sera rendu. Dans le cas contraire, l’argent servira à payer la partie adverse, l’électricien dans l’exemple.

Conclusion

Évidemment, je vous souhaite de ne jamais vivre ça. Surtout si vous êtes honnête et que vous payez toujours vos dus. Cependant, parfois la vie semble injuste, c’est pourquoi il vaut mieux se protéger contre l’injustice avant d’en payer le prix.

Trouvez-vous que l’hypothèque légale pour les constructeurs ou rénovateurs de votre maison est une façon justifiée de les protéger ou trouvez-vous que ça peut mener à de l’abus de la part de ceux-ci?

Sources

http://www.avocat.qc.ca/affaires/iihyplegale.htm

http://www.barreau.qc.ca/pdf/journal/vol36/no11/hypotheques.html

http://www.lapresse.ca/maison/immobilier/200602/15/01-868641-lhypotheque-legale-une-arme-redoutable.php… LIRE LA SUITE

Améliorer son crédit en 7 étapes pour acheter une maison

Améliorer son crédit en 7 étapes pour acheter une maison

Améliorer son crédit

Vous aimeriez acheter votre première propriété prochainement. Cependant, vous êtes persuadé que votre crédit n’est pas très bon. Vous craignez recevoir un refus de la banque et même pire, vous avez peur que le conseiller de la banque juge votre situation financière? Cette situation m’est déjà arrivée, plus de détails ici.
Bonne nouvelle, il est possible d’augmenter votre pointage de crédit assez facilement. Voici comment faire.

Ne jamais dépasser la limite de crédit

Vous avez peut-être déjà remarqué que même si vous n’avez que 2000$ de limite de crédit, parfois vous pouvez en utiliser un peu plus. La banque ne vous appellera pas nécessairement pour vous en parler alors vous pensez que ce n’est pas grave. Et bien, vous devriez savoir que ce type de situation entache votre dossier de crédit. Il est donc très important de ne jamais dépasser sa limite de crédit. Si vous avez besoin de plus de crédit disponible, faites en la demande.

Ne jamais être en retard dans vos paiements

Être en retard dans vos paiements est un autre point néfaste pour votre dossier de crédit. Ça laisse des traces que vos futurs prêteurs pourront voir plusieurs mois plus tard. Évidemment, oublier de payer son solde un seul mois sur une longue période n’aura pas un gros effet. Cependant, passer plusieurs mois sans payer peut avoir de lourdes conséquences.

Si vous êtes plus serrés financièrement, vous pouvez toujours payer seulement le paiement minimum. Il ne représente habituellement qu’un très faible pourcentage de votre solde. Si vous n’êtes pas en mesure de faire ce paiement, il serait une bonne idée d’appeler votre émetteur de carte de crédit pour prendre un arrangement avec eux.

Diversité des sources de crédit

Un autre élément qui compte pour la côte, c’est la diversité des sources de crédit. C’est bien vu d’avoir accès à une carte de crédit, une marge de crédit, d’avoir un prêt à mensualités que l’on rembourse bien depuis plusieurs mois

Encore une fois, c’est un signe que vous gérez bien vos finances. De plus, avoir accès à plusieurs sources de financement est très pratique pour vous. Si un mois vous n’avez pas assez d’argent pour rembourser la totalité de votre solde de carte de crédit. Vous pourrez payer la balance avec votre marge de crédit et payer beaucoup moins d’intérêts.

Ratio prêt disponible vs prêt utilisé

Une autre raison pourquoi il est très important de ne jamais dépasser son solde disponible, c’est que le ratio de « solde disponible / solde utilisé » compte dans votre dossier.Autrement dit, si vous avez une limite de crédit de 10,000$ et que votre solde est de 2000$ (donc 20% utilisé), c’est beaucoup mieux que si vous avez une limite de 2000$ et un solde de 2000$ (donc 100% utilisé).

Ceci démontre que vous n’allez pas dépenser tout l’argent qui vous est prêté. Pour les prêteurs, c’est un signe que vous gérez bien vos finances.

Ce point est un peu contre-intuitif. Je sais que la majorité des gens ont l’impression que ce n’est pas très bon d’avoir accès à beaucoup de crédit, même si on ne l’utilise pas. C’était vrai il y a un temps. Avant de faire un prêt hypothécaire, les banquiers devaient calculer un pourcentage de votre crédit disponible, mais pas utilisé dans vos paiements. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

Il est important de savoir aussi que si vous avez demandé plusieurs cartes de crédit rapidement. Ça peut nuire à votre côte. Il est donc une mauvaise idée de faire plusieurs demandes sur une courte période de temps juste pour améliorer son ratio.

Ancienneté des comptes

Voici un des points les plus importants. Les algorithmes qui calculent votre cote de crédit, se fient à votre historique de paiement. On considère qu’une période de 2 ans (24 mois) est une durée critique pour établir son crédit. Il est donc important de s’y prendre d’avance.

Ne pas attendre d’avoir besoin de crédit pour en faire la demande

N’attendez pas d’avoir besoin de crédit pour en faire la demande. Les banquiers préfèrent prêter de l’argent à ceux qui en ont beaucoup que ceux qui en ont besoin. Ça peut sembler injuste, mais les banques pensent d’abord à leur profit. Ils calculent que les clients dont la situation financière est impeccable sont plus rentables.

Si votre situation financière est stable et positive. Que vous aimeriez prendre les devants pour améliorer votre crédit et faire une demande de financement, mais que vous n’en avez pas vraiment besoin. Je vous recommande de faire une demande pour une marge de crédit ou carte de crédit. Ces sources de financement ne sont payables qu’à l’utilisation. Contrairement aux prêts avec mensualités.

Vous étudiez, dites le

Certains domaine d’études ont une excellente réputation avec les banques. Donc si vous êtes aux études, je vous recommande d’en parler à votre banquier. Il pourra mettre votre dossier à jour et peut-être que ça améliorera votre côte.

Conclusion

Au final, améliorer sa cote de crédit n’est pas sorcier. Cependant, ça prend de la discipline et du temps. N’oubliez pas que vous ne devriez jamais considérer la limite de votre carte de crédit comme de l’argent à dépenser. Fiez-vous plutôt au solde disponible dans votre compte bancaire.

Petit truc avec les cartes de crédits

Faites-vous partie des gens qui craignent les cartes de crédit? En effet, il y a un certain danger à les utiliser, cependant, bien utilisées, les cartes de crédit vont améliorer votre score de crédit. En plus, elles peuvent vous faire économiser de l’argent. Vous l’ignorez peut-être, mais contrairement aux cartes de débit, les cartes de crédit n’ont aucuns frais à l’utilisation. En plus, plusieurs compagnies offrent des points lorsqu’on utilise sa carte de crédit. Généralement, 1% des achats faits en utilisant la carte de crédit sont remis au détenteur de la carte. Ça semble peu, mais après quelques années, ça peut représenter plusieurs centaines de dollars.

Faites très attention cependant, ces « boni-dollars » sont faits pour vous déculpabiliser lors de vos dépenses. Si vous constatez que lorsque vous dépensez vous êtes heureux de savoir que vous gagnez des points. Il faudra vérifier que vous ne dépensiez pas plus qu’avant. Autrement, vous pourriez vous retrouver avec des dettes inutiles.

Sources

http://www.fcac-acfc.gc.ca/fra/ressources/faqs/reponses/Pages/AE261.aspx

http://www.lesaffaires.com/mes-finances/consommation/comment-ameliorer-sa-cote-de-credit/552505LIRE LA SUITE