Taxe de Bienvenue: Astuces légales pour ne pas la payer

Taxe de Bienvenue: Astuces légales pour ne pas la payer

Taxe de Bienvenue

 

Lors de l’achat d’une maison, il y a énormément de frais à encourir. Notamment, les frais de notaire, les frais d’inspections, la mise de fonds, le droit de mutation (plus communément appelé taxe de bienvenue)… Bref, les nouveaux propriétaires se retrouvent avec une tonne de factures à payer dans un court laps de temps. À ce moment, toutes les façons d’économiser de l’argents sont envisageables, autant la négociation que les astuces financières. Si je vous disais qu’il y a quelques façons de ne pas payer le droit de mutation immobilière, ça vous intéresserait? J’ai mis, à la fin de l’article les astuces pour ne pas payer la taxe de bienvenue. Maintenant, voici tout ce qu’il y a à savoir sur le droit de mutation.

Calculer le droit de mutation immobilière au Québec

Le droit de mutation se calcule ainsi:
Aucune taxe sur les immeubles ou propriétés de moins de 5000$.

  • 0.5% pour les premiers 50 000$
  • 1% sur le montant entre 50 001$ et 250 000$
  • 1.5% pour tout montant excédant 250 000$

Si vous déménagez à Montréal, c’est différend, il y a un surplus sur les propriétés de plus de 500 000$ voici l’explication:

  • 1.5% sur le montant entre 250 001$ et 500 000$
  • 2% sur le montant entre 500 001$ et 1 000 000$

2,5% pour tout montant excédant 1 000 000$
Comme vous pouvez l’imaginer, la facture monte vite à Montréal!
Si vous voulez calculer rapidement votre taxe de bienvenue. J’ai mis, à la fin de l’article, un site très pratique pour faire le calcul.… LIRE LA SUITE

11 astuces de négociations qui vont vous faire sauver des milliers de dollars lors de l’achat de votre maison

11 astuces de négociations qui vont vous faire sauver des milliers de dollars lors de l’achat de votre maison

 AstucesNegociation

Lors de l’achat d’une maison, la négociation fait partie du processus. Voici une liste de 11 astuces à mettre en place lors de votre prochaine négociation immobilière.

1. Obtenir le plus d’information possible sur le vendeur et la maison

Profitez de la visite pour échanger avec le vendeur. Demandez-lui s’il a eu beaucoup de visites, si la propriété est  à vendre depuis longtemps, s’il y a des raisons particulières qui le poussent à vendre, s’il y a des travaux à effectuer, etc.

Collectez un maximum d’information. Cela vous sera utile pour la suite. À titre d’exemple, la négociation ne se déroulera pas de la même façon avec le vendeur qui a déjà reçu deux offres d’achat en 24 heures qu’avec celui qui attend une offre depuis 2 ans.

2. Soyez un acheteur flexible

Faites tout pour ne pas avoir de pression à trouver une maison avant une certaine date. Vous êtes en appartement? Demandez à votre propriétaire un bail supplémentaire de 2 ou 3 mois. Essayez d’être l’acheteur facile et flexible qui a solution à tout, plutôt que l’acheteur pressé de rentrer dans la nouvelle maison.

3. N’essayez pas de dénigrer la maison

Évidemment, il ne faut pas trop démontrer qu’on est intéressé par la maison. Sans quoi le vendeur aurait tendance à demeurer inflexible sur le prix. Cependant, il ne faut pas non plus parler de la maison comme si tout était à refaire. Ne passez pas des commentaires comme: « la peinture est à refaire », « le balcon est croche ». Si jamais vous avez de la difficulté à ouvrir une fenêtre ou une porte, ne faites pas le commentaire, il vous a vu, cela suffit.

Vous vous mettrez le vendeur à dos. Flattez-le dans le sens du poil. Votre objectif est de vous faire aimer par le vendeur.

4. Renseignez-vous sur le prix de vente des maisons similaires dans ce même quartier

Visitez des sites tels que centris.ca et comparez-la avec des maisons similaires en superficie, en terrain et en âge.… LIRE LA SUITE

Comment acheter une maison au Québec lorsqu’on est immigrant?

Comment acheter une maison au Québec lorsqu’on est immigrant?

Acheter Maison Quebec Immigrant

Acheter une maison est une expérience très positive, mais parfois fort stressante. Particulièrement lorsque l’on achète dans un nouveau pays. Nous ne connaissons pas toutes les lois ni les habitudes des habitants de ce nouveau pays. Voici donc un guide qui vous indiquera tout ce que vous devez savoir concernant l’achat d’une propriété lorsque vous êtes nouvel arrivant au Québec.

Si vous désirez garder les meubles, vous devrez les négocier avant de conclure la vente.

Considérez que vous achetez la maison seulement

Au Québec, lorsqu’on vend une maison, on ne vend que la maison. Autrement dit, ne vous attendez pas à avoir une maison meublée. On repart avec pratiquement tout, four, réfrigérateur, laveuse, sécheuse, lave-vaisselle… Si vous désirez garder les meubles, vous devrez les négocier avant de conclure la vente.

Ne vous fiez pas à votre perception de la valeur des immeubles

Je vous recommande très fortement d’aller jeter un œil sur des sites de transactions immobilières québécois avant d’estimer combien une propriété vaut par vous même. En Europe, les prix des maisons sont beaucoup plus élevés qu’ici. Si vous ne vous renseignez pas au préalable, vous aurez peut-être bien l’impression que vous faites le deal du siècle alors qu’en fait, vous payez 50 000$ de trop. J’ai laissé, à la fin de l’article, deux sites web que vous pourrez consulter pour vous donner une bonne idée de la valeur d’une propriété. Il est important de considérer des maisons de dimensions semblables avec une année de construction similaire et située dans le même quartier que celle que vous convoitez.… LIRE LA SUITE

Attention aux courtiers hypothécaires: Réponse à l’article de Michel Girard

Attention aux courtiers hypothécaires: Réponse à l’article de Michel Girard

Attention Courtier Hypothécaire

Actuellement, lorsque vous tapez le terme courtier hypothécaire sur Google, on vous présente les sites web de quelques grosses firmes de courtiers hypothécaires, une définition de la profession sur Wikipedia et un article titré « Attention aux courtiers hypothécaires ». Cet article a attiré mon attention et je l’ai lu. Lien vers l’article disponible au bas de l’article.

Pour vous faire un résumé, Michel Girard, dans son article met les consommateurs en garde contre les courtiers hypothécaires. Premièrement parce qu’il considère la consolidation de dettes comme de la poudre aux yeux. Deuxièmement, parce qu’il mentionne que le courtier hypothécaire est menteur lorsqu’il dit qu’il obtient de meilleurs taux hypothécaires que la banque, car il a un grand pouvoir de négociation.

La consolidation de dettes, c’est bon ou pas?

Voici une citation qui reflète bien la pensée de monsieur Girard:

« Je m’interroge toutefois sur la stratégie tape-à-l’œil consistant à hypothéquer lourdement sa propriété pour amortir le coût des dettes personnelles contractées par l’entremise des cartes de crédit, du prêt-auto, de la marge de crédit, des emprunts personnels, etc. »

L’action de rassembler toutes ses dettes personnelles sur une seule grosse dette porte le nom de consolidation de dettes. S’agit-il vraiment d’une stratégie tape-à-l’œil ou permet-elle d’économiser réellement de l’argent? Je répondrais à cela, que ça dépend des taux d’intérêt. Par exemple, si nous avons 35,516$ de dettes (la dette moyenne par personne au Québec est de 17,758$ ou 35,516$ par couple) sur trois cartes de crédit à 19% et que nous réunissons nos dettes sur une seule carte de crédit toujours à 19%. Il n’y aura aucune économie. Cependant, si nous réunissons ces dettes et les ajoutons à une hypothèque à 3.5% d’intérêt, il y aura bel et bien une économie.

En passant, la consolidation de dette n’affectera pas négativement votre crédit.

Voici le calcul de l’économmie en utilisant les mêmes taux d’intérêt qu’au paragraphe suppérieur et en supposant que l’on s’achète en même temps une maison de 250 000.00$.… LIRE LA SUITE

Trouver un bon locataire, solvable, rapidement

Trouver un bon locataire, solvable, rapidement

Trouver Bon Locataire Solvable Rapidement

Être propriétaire d’un immeuble à revenu a son lot davantage. Avoir une entrée d’argent, posséder un bien qui prend de la valeur avec le temps. Cependant, si on n’engage pas un gestionnaire d’immeuble, il y a de la gestion à faire. Trouver des locataires fait partie des tâches à accomplir. Voici donc une série d’astuces pour trouver un locataire et mettre les chances de votre côté pour que celui-ci s’avère être un bon locataire et vous assurez que celui-ci paie bien.

Passer une annonce

La première étape est de passer une annonce pour afficher votre appartement à d’éventuels locataires. Il existe plusieurs sites web où il est possible de passer une annonce gratuitement ou presque et où il y a beaucoup de visiteurs. Voici une liste de ces sites web:

Kijiji

Personnellement, je ne jure que par Kijiji, c’est incontestablement le plus gros site d’annonces classées au Québec et il y a énormément de trafic sur ce site. En plus, c’est gratuit. Le seul problème, c’est qu’il y a également beaucoup d’annonceurs. Tellement qu’habituellement en quelques heures notre annonce va être enterrée sous les autres annonces. Mon truc c’est d’y retourner tous les jours ou deux jours. Je créé simplement une nouvelle annonce où je copie-colle ma première annonce. Cependant, il faut changer un peu le texte et le titre de la 2e annonce. Sinon Kijiji détecte qu’une annonce identique a été placée et refusera la nouvelle.

Voici quelques sites web qui offrent également la possibilité de placer une annonce pour votre logement. Cependant, ces sites sont payants.

Attirer les locataires avec une bonne annonce

Pour attirer les gens, vous devez écrire une bonne annonce. Deux éléments sont essentiels pour une annonce premièrement, les photos. Mettez au moins une photo de l’immeuble vu de l’extérieur, une photo de la cuisine, du salon, de la salle de bain et une photo de la chambre des maitres.… LIRE LA SUITE

Comment avoir de bons commentaires sur AirBnB?

Comment avoir de bons commentaires sur AirBnB?

 

Comment avoir de bons commentaires sur AirBnB

Peut-être avez-vous lu mon dernier article, Profiter d’AirBnB pour doubler le revenu locatif de vos propriétés, ou peut-être êtes vous êtes déjà sur AirBnB et aimeriez savoir comment avoir plus de commentaires positifs. Pour éventuellement apparaître au sommet des résultats de recherche, voici comment faire. En passant, vous l’ignorez probablement, mais j’ai une longue expérience en tant que marketeur web. J’ai déjà eu a gérer plusieurs boutiques en ligne dont la plus récente, et la plus grosse, sur Amazon. Où le nerf de la guerre est les critiques de vos clients. Autrement, je sais comment m’y prendre pour obtenir une tonne de critiques positives.

Expérience client positive

Il semble plus qu’évident que, pour obtenir des votes favorables, il faut offrir aux clients une expérience positive. Sur AirBnB, il y a quelques points critiques qui déterminent la satisfaction de votre clientèle.

La propreté des lieux

Tout comme lorsqu’on va à l’hôtel, on aime être hébergé dans un endroit propre et bien entretenu. Pour vous assurer que les lieux soient nickels, je vous recommande d’engager quelqu’un pour faire le ménage entre chaque client. Si vous avez déjà un concierge dans l’immeuble et qu’il vous semble fiable, peut-être pourriez-vous lui confier ce mandat. Sinon Kijiji est assurément la place où se tourner pour trouver cette personne. Si vos enfants sont assez vieux et responsables, ils pourraient être plus qu’heureux de contribuer au petit commerce familial tout en gagnant un peu d’argent de poche.

Voici la liste des tâches qui doivent être absolument faites entre chaque client AirBnB:

  • Changer ou laver les draps des lits
  • Laver la toilette, le bain et les miroirs
  • Laver la vaisselle, la table, le frigidaire, la cuisinière et le comptoir
  • Vider les poubelles
  • Passer l’aspirateur et laver les planchers
  • Jeter un coup d’œil aux murs pour nettoyer les taches apparentes
  • Vérifier si les sofas sont exempts de taches

La ponctualité

Lorsque vous dites à vos visiteurs qu’ils peuvent arriver à partir de 16h, assurez-vous de pouvoir y être pour les accueillir.… LIRE LA SUITE

Profiter d’AirBnB pour doubler le revenu locatif de vos propriétés!

Profiter d’AirBnB pour doubler le revenu locatif de vos propriétés!

airbnb

Propriétaires, augmentez votre revenu locatif avec cette application mobile!

En tant qu’investisseur immobilier, chaque occasion pour rentabiliser une porte est intéressante. Plus de revenus équivalent à une hypothèque remboursée plus rapidement, voire même à l’acquisition d’un nouvel immeuble à revenu.

Faire plus d’argent sur vos propriétés avec AirBnB

Vous avez probablement entendu parler d’AirBnB. Si ce n’est pas le cas, il s’agit d’une application mobile qui a pour but d’offrir, aux voyageurs du monde entier, une façon de se trouver un logis, à prix modique. En tant que voyageur, on peut y trouver toutes sortes de logis, une chambre privée, un lit dans une chambre partagé, une maison entière ou même un appartement.

Je ne vous propose pas ici d’accueillir des touristes dans une chambre, chez vous. Je pensais plutôt à convertir un de vos appartements en ce qui pourrait se comparer à une suite d’hôtel! Avec le flot de revenus supplémentaires qui viennent avec évidemment.

Revenu supplémentaire… est-ce que ça vaut vraiment la peine?

Pour tester l’application, je me suis inscrit et j’ai ajouté l’appartement que je louerais, un trois-pièces et demi situé à Montréal. AirBnB me suggère de le louer 67$ par nuit. Estimons un taux d’occupation annuel de 85%, on arrive à 310 jours, on va mettre ça à 300 jours. Juste pour rester prudent, et parce que ça fait un beau chiffre rond.

Donc, on disait 67$ par nuit, multiplier par 300 nuits occupées. On parle d’un revenu de 20 100$. Toujours pas convaincu? Je vous ai peut-être caché un détail important, il s’agit d’argent américain. Le taux de change étant particulièrement favorable au moment d’écrire ces lignes, on parle d’environ 26 000$ canadiens. 26 000$ de revenu annuel pour un 3 et demi, ça vous parle? Le 26 000$ et non 30 000$ est très important, mais ça je vous en parle plus loin.… LIRE LA SUITE